Les panneaux SOLAIRES : Combien ça coûte ?

Publié le par Hapy

Voici comment financer des PANNEAUX SOLAIRES PHOTOVOLTAÏQUES quand, comme nous, on n’a pas beaucoup de ronds. Bon, si vous en avez beaucoup, ça marche aussi… 

Alors, voici un avant goût :

tab-r--sum---co--t.jpg

 
Je vous ai décomposé ça en 3 parties pour éviter l’indigestion…
Une première allégée sans trop de chiffres, juste pour avoir une idée.
Une seconde beaucoup plus précise et complète avec tout le détail, les chiffres et tout.
Une troisième en guise de conclusion sous forme d’hyper résumé.
Les pressés peuvent donc lire juste la première partie et/ou la conclusion.

.

sous.jpg

Petite introduction avec un rappel des choses à savoir :
 
Ce type d’installation utilisant les énergies renouvelables est aujourd’hui aidé par le gouvernement et par les régions : 
.
     - Premièrement le taux de TVA peut être réduit à 5,5% (selon la taille de l'installation et les conditions de consommation ou renvente de l'électricité produite)
Dans notre cas, nous avons bénéficié d’un taux à 5,5%. Mais renseignez vous sur le taux en vigueur au moment de la signature de votre devis, car en France tout au moins, depuis la mise en place du dernier gouvernement, celui-ci ne cesse d’être revu à la hausse (il y aurait une volonté de freiner le développement du photovoltaïque, on ne s’y prendrait pas autrement) Aux dernieres nouvelles le taux restera bien à 5,5% pour toutes les installations en dessous de 3 kw crête. 
.
     - Ensuite, l’Ademe qui dépends des Régions verse une prime quelques semaines après la réalisation des travaux. Elle représente environ un quart du montant de la facture finale. 
.
     - Troisièmement l’Etat aide également le particulier qui se lance en l’aidant sous la forme d’un crédit d’impôt. Et ce crédit fonctionne aussi pour les personnes non imposables. L’état dans ce cas fait un chèque en août ou septembre de l’année civile suivant la réalisation des travaux (délai de déclaration de revenus oblige…) Ce crédit représente environ 40 % du prix du matériel.
.
     - Ensuite vous pouvez revendre la totalité de l'électricité produite à Edf qui est maintenant tenu de l'acheter à 0,55 € le kwh produit et ce, par le biais d’un contrat d’achat garanti pour une durée de 20 ans.
(en fait ce tarif correspond plus à celui auquel on devrait réellement payer l’énergie en France, mais c’est un autre débat...) 


arbre----sous-1.jpg



Première partie
 

Spécialement pour ceux qui sont allergiques aux chiffres, voici les très grandes lignes.

 
Combien ça coûte n’est en fait pas la bonne question, celle qu’il faut se poser c’est :
 
Combien on va vraiment payer ?
 
En effet, les aides de l’Ademe, des impôts et le rachat de l’électricité par Edf, si on goupille bien tout, il y a moyen de s’en sortir sans avancer beaucoup d’argent.
 
Dans notre cas nous avons emprunté pour financer l’opération. Mais si vous avez les fonds, les panneaux pourront aussi vous servir de placement.
Nos panneaux ont donc été posés fin juin. Les fonds sont passés de la banque à l'installateur le 1er juillet. Nous avons commencé à payer en août.
 
Donc,
 
Nous avons payé notre compteur de production Edf 430 € en août.

Nous allons verser 4 mensualités de 208 €
(août, septembre, octobre et novembre) pour rembourser les mensualités des emprunts faits pour financer la totalité de l'opération.
 
Nous allons toucher en octobre ou novembre la prime de l’Ademe de 5 200 €que nous allons immédiatement mettre en épargne pour y puiser le remboursement des prochaines mensualités.
 
A partir de là, si vous le souhaitez, vous ne dépensez plus rien.
Le versement perçu de l’Ademe, puis ceux que vous aurez du Trésor Public et d’Edf seront suffisants pour couvrir toutes les échéances de votre emprunt jusqu’à son terme.
 
Nous allons toucher en août ou septembre 2008 le crédit d’impôt pour 7 200 €.
Là vous choisissez aussi :
-         - soit vous continuer à épargner à puiser dans cette réserve pour rembourser votre emprunt.
-         - soit vous utiliser la somme pour rembourser tout ou partie de cet emprunt. (ce que nous allons certainement faire)
 
Nous allons toucher en octobre 2008 le premier chèque d’Edf, environ 1 200 € et ainsi de suite tous les ans.
Ce montant correspond à l’électricité revendue au réseau de septembre 2007 à septembre 2008. Le relevé des compteurs de production se fait une fois par an, le versement de la somme correspondante aussi.
 
Au bout de 7 ans et demi dans notre cas, tout est remboursé. (voir tableau mis en lien au bas de l'article)

La huitième année, le soleil, heu non Edf, nous versera encore 1 200 € qui nous servirons à … ce qu’on veut !!
(pourquoi pas financer une éolienne… ?)
 
Et ainsi de suite tous les ans, environs 1 200€ assurés par contrat pour encore 12 ans…
 
Bon avec tout ça je ne vous ai toujours pas dit combien ça coûte 21,5 m² de panneaux photovoltaïque ?
 
Allez, au bas de la facture il est noté….
 
21 739 € 
.
.

sous-libres.jpg





 Deuxième partie 
 
 Spécialement pour ceux qui aime les chiffres et/ou ceux qui veulent en savoir plus. 


On voit tout ça dans le détail, parce que ce n'est quand même pas rien un chanteir pareil.

21,5 m²
de panneaux photovoltaïque polychristallin d’une puissance de 2 592 watt crête. En raison de notre orientation Ouest Sud Ouest et de l’inclinaison à 30° de notre toiture ils produiront effectivement 2 306 kWh/an.
 
Le coût total TTC matériel et main d’œuvre est de 21 740 € TTC
Prix du total du matériel (panneaux, onduleur, etc…) = 18 089 € HT
Prix main d’œuvre = 2 517 € HT
La TVA est réduite à 5,5%
 
La prime de l’Ademe de 5 184 €
2 € x 2 592 watt crête (pour le Nord Pas de Calais en 2007.)
 
Le crédit d’impôt sera de 7 266 €      
0,5 x (matériel TTC – ((matériel TTC / total TTC) x prime Ademe)))
 
Pas d’aide de ma ville (Halluin), c’est pas faute de les avoir relancés… beaucoup de blabla, mais pour le reste, pff ! (m’en fiche je vais encore les relancer, en plus à l’approche des municipales…)
 
Reste donc entièrement à notre charge 9 288 €
 
La revente à Edf des 2 306 kWh d’électricité solaire produite dans l’année sera de 1 268 €.
2 306 kWh/an revendu à 0,55 € = 1 268 €/an. Le contrat passé avec Edf sur 20 ans garanti le tarif d’achat.
 
Nos panneaux solaires seront donc amortis en moins de 7 ans et demi
( 9 288 € à notre charge / 1 268 € de revente annuel )
 
Reste qu’il faut bien avancer les fonds avant de toucher les aides. Nous devons quand même financer l’opération au global soit 21 739 €. (dont la partie qui reste totalement à notre charge après déduction des aides soit 9 288 €.) 
.
-----------------------------
.

1-euro.jpg

.
Comment financer ?
 
N’ayant pas cet argent ‘disponible’, voici la façon dont nous avons procédé pour financer l’installation des panneaux. D’autres solutions avantageuses existent peut être, celle-ci semble bien nous convenir.
 
Beaucoup de banques offrent aujourd’hui des prêts spécifiques pour les énergies renouvelables, mais nous avons choisi une solution un peu différente.
 
Nous connaissions le Prêt Pass Travaux dont peuvent bénéficier les employés ou les retraités des entreprises qui cotisent au 1% logement, elles sont fort nombreuses. Il permet de bénéficier, sans frais de dossier, d’un prêt jusqu’à 8 000 € (ou 9 600 € sous certaines conditions de revenus) au taux extrêmement avantageux de 1,5 %, sur 10 ans !
Nous avons donc grâce au Prêt Pass Travaux emprunté 9 600 € sur 10 ans à 1,5 %. Les mensualités de remboursement assurance incluse sont de 86 €.
 
Reste à financer 21 739 – 9 600 = 12 139 €
 
Etant réfractaire au crédit à la consommation, nous avons choisi un financement par le biais d’un prêt immobilier auprès de notre banque.
 
Nous avons obtenus un prêt immobilier de 12 000 € sur 10 ans au taux de 4,03 % avec des mensualités de 128 € assurance (obligatoire) comprise.
 
Les travaux viennent d’être réalisés fin juin, nous avons versé les fonds du prêt Pass Travaux et ceux du prêt immobilier de notre banque. Les mensualités de août et septembre sont donc de 86 + 128 = 214 €.
 
C’est là que réside le ‘montage’ car nous n’allons, dans les faits, effectivement payer que très peu de temps les mensualités nos prêts sur nos fonds propre.
 
L’Ademe de notre région nous versera la prime de 5 184 € en octobre.
(L’Ademe est victime de son succès, la prime aurait du être versé un mois après la fin des travaux en juillet donc…)
 
Cette prime, nous allons l’épargner pour y piocher les mensualités du prêt immobilier. Les 128 € ne seront donc plus à notre charge.
Dès octobre 2007 nous ne paieront plus que 86 € / mois.
 
En septembre 2008, dans 12 mois donc, nous toucherons le crédit d’impôt de 7 266 € qui nous servira, avec une partie de la prime de l’Ademe mise en épargne, à solder la totalité du capital restant du sur le prêt immobilier.
 
Après cette opération, il restera encore suffisamment d’argent épargné sur la prime de l’Ademe pour y piocher les remboursements du prêt Pass soit 86 €/mois.
 
Dans les semaines qui suivent Edf nous adressera le premier chèque en rapport avec notre production, il sera aussi mis en épargne afin d’y piocher les futurs remboursements du prêt Pass.
 
Et ainsi de suite tous les ans jusqu’au solde du prêt.
A partir d’octobre 2008 donc, nous n’aurons plus aucun paiement à faire de notre poche !
 
On ne s’occupe plus des remboursements, tout est pris automatiquement dans l’épargne.
 
Et au bout de 7 ans et demi nous aurons autant d’argent en épargne que de capital restant du sur le prêt Pass (à 180 € près), nous solderons donc le prêt.
 
En 7 ans et demi tout est payé et remboursé, et les panneaux continueront de produire pendant de longues années.
 
Le contrat avec Edf continuera encore pendant 12 ans.
Soit 12 x 1 200 €/ an = 14 400 € reçus grâce au soleil par d’Edf à investir si vous le souhaitez dans d’autres projets écologiques ! 
 

cochon-sous.jpg

 
Conclusion donc :
 

Coût total du projet
= 21 739 €.
 
Dont 5 184 € de prime Ademe versé 1 mois après les travaux
 
Dont 7 266 € de crédit d’impôt versé 12 à 18 mois après les travaux
 
Reste 9 288 € à notre charge sur le long terme.
 

Financement 
:
 
Prêt Pass travaux pour 9 600 € à 1,5% sur 10 ans.
 
Prêt immobilier au crédit agricole pour 12 000 € à 4,03 % sur 10 ans.
 
Payé directement sur nos fonds propres : 139 € hors crédit + le coût du compteur 430 €
 
 
Remboursement des prêts :
 
PRET IMMO : 9 600 €
Payé par nous 4 mois à 128 €   (512€)
+ payé grâce à l’Ademe pendant presque 12 mois.
Soldé pour 10 386 € en septembre 2008 (Crédit d’impôt + Solde restant épargne Ademe.)
 
PRET PASS : 12 000 €
Payé par nous 14 mois à 86 € (1204€)
+ payé grâce à l’Ademe
+ payé grâce à la production solaire revendue à Edf.
Soldé au bout de 7 ans et demi en janvier 2015 grâce à la production solaire revendue à Edf.
 
Différence de 139 € sur le montant de l’opération payé directement par nous.
 
Compteurs EDF :
430 € payé par nous
 

tab-r--sum---co--t.jpg

 
 
 
  

Publié dans SOLAIRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sur le devis des panneaux solaires 07/03/2016 15:37

Et ben à voir tout ces prix, je trouve qu’il est vraiment très avantageux d’utiliser les panneaux solaires ! Du coup, je crois que je vais aussi faire un devis pour réduire mes dépenses en électricité !

sébastien 01/06/2010 23:16



bonjour,


Je voulais savoir si vous aviez inclus dans vos calculs des frais éventuels de maintenance voire de réparation; en effet la technologie photovoltaique est intéressante mais récente : comment être
sûr que votre installation sera aussi efficace dans 10 ans que aujourd'hui. Avec le temps et les intempéries, le risque de détérioration du matériel augmente et le rendement de l'installation
pourrait décroitre. Bref, connaissez-vous l'espérance de vie de votre installation et avez-vous une garantie sur votre installation ?


Cordialement



Hapy 08/08/2010 20:49



Non, absolument pas inclu. A aujourd'hui aucun problème du tout


Sinon, la technologie a plus de 30 ans, les plus vieux panneaux posés en Allemagne il y a près de 30 ans justement fonctionnent toujours, il y a juste une baisse de production (environ - 30 % par
rapport à la sortie d'usine au bout de 30 ans, sur les modèles de cet age...) Donc avec les progrès, les panneaux actuels doivent être mieux....


Le seul hic pourrait peut être venir de l'onduleur... mais à aujourd'hui : tout roule ;)


 


 



MAHUT 23/07/2009 21:36

coucou,une petite question, continue tu as payer  edf, pour ta consommation electrique courante ou es tu autonome?Et super bien expliquer!!merci pour ta rèponse.

Hapy 01/09/2009 16:48


Je continue à payer Edf pour ma conso, on n'a absolument rien changé à ce niveau là.
On a juste un nouveau contrat à part pour la production.

Nous ne sommes donc pas autonome, mais on est tellement responsabilisé maintenant, que cette année on a consommé moins que ce qu'on produit, c'est cool :)


LEMAITRE 18/06/2009 20:51

Est-ce que vos panneaux chauffent votre maison entièrement ?  Merci par avance pour votre réponse.CARO.

Hapy 01/09/2009 16:35



Bonjour,

Non, car nos panneaux sont photovoltaïques, ils produisent donc de l'électricité qui ne sert pas à chauffer (nous sommes au gaz). Et nous avons fait le choix (pour des raisons économiques) de
tout revendre à EDF.



capacité emprunt 10/06/2009 14:28

7 ans et demis, j'avais mal lu, au temps pour moi :)