Questions à Monsieur le Président ?

Publié le par Hapy

Mr Sarkozy,
 
Vous donnerez à votre fils la charge de la mémoire de tel ou tel enfant juif déporté, soit.
 
Je déplore la méthode, l’âge que vous avez choisi, et surtout les fins pour lesquelles vous annoncez cela.
 
Que voulez vous que fassent réellement nos enfants ? 
Que voulez vous que comprennent les parents ?
 
Le poids du passé est tellement lourd, qu’il est impossible de l’oublier, l’école, les parents ont déjà la charge de cette mémoire à transmettre.
 
Que direz vous à votre fils, si demain il a la lucidité de vous interroger sur le destins des enfants qui AUJOURD’HUI souffrent et meurent un peu partout dans le monde ?
 
Que souhaitez vous que l’on dise à nos enfants, quand ces images viennent, seulement quelques secondes, sans réelles explications hanter les journaux TV, entre deux de vos apparitions ?
 

Enfants-sans-nom.jpg

 
Ces enfants là, ces enfants qui souffrent, on ne connaît pas leur nom, on ne veut surtout pas connaître leur histoire, notre histoire, celle que nous vivons tous aujourd’hui. 

Parce que tout est lié, le passé, le présent, le futur.
 
Ne pas oublier est un devoir, regarder autour de nous aujourd’hui et préparer l’avenir est une obligation.
 
Les enfants de quelque nationalité qu’ils soient, de quelque couleur qu’ils soient, de quelque condition qu’ils soient, tous ces enfants ne sont pas des quotas, ni un fardeau à nourrir, ni des marchés à conquérir.

Ils sont la vie.

Tous les enfants de ce monde ont droit à notre prise de conscience, à nos égards, notre réflexion, nos actes…
 
Tous les enfants de ce monde ont le droit de savoir pourquoi plus de la moitié d’entre eux sont exploités, survivent à peine ou crèvent dans de telles conditions, ignorés par l’autre moitié comme pendant la Shoah.
 
Devant l’Histoire les prétextes économico-sécurito-religo-égoïstes ne tiennent plus.
 
A quoi sert la mémoire du passé, si c’est pour fermer nos yeux, nos cœurs et nos têtes à ce qui ce passe aujourd’hui ?
 
A qui donnerez vous le prénom et le nom de chacun de ces enfants encore vivants et que l’on peut encore aider ?
  

Enfant-Darfour.jpg

Lui sera mort demain. 
Qui connaît son nom ?
Qui portera sa mémoire ?


A tous les porteurs de mémoire, je préfère les porteurs d'espoir.
.

;

;

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Guillaume 23/02/2008 02:37

CoucouacHé j'ai pas dit qu'il faut renoncer ! J'suis juste réaliste... Il est plus tard que tu ne pense disait je ne sais plus qui. J'ai encore pleuré ce soir quand on m'a bigophoné des trucs qu'un pote avait vu à la TV...Je fais ce que je peux, mais j'ai conscience aussi de mon impuissance. Maintrnant, quand on a des idées généreuses, faut s'y accrocher et les défendres... Sinon la vie n'a plus aucun sens.cordiamicalement

Hapy 25/02/2008 10:26

Je suis totalement d’accord avec toi Guillaume. « Il faut agir même si peu que ce soit. J’ajoute toujours que je le fais ‘sans illusions’, et que ‘le peu que l’on peut faire, nous devons le faire’ » « Lorsqu’un être a des convictions, il a le devoir de les exprimer sans trop se souvier de l’opinion courante… / … Si nous réussissons à toucher une conscience sous une forme ou sous une autre, notre combat n’aura pas été totalement vain. …/… On sème presque au hasard, peut être qu’un jour un grain germera. » Théodore MonodIl s'est accroché jusqu'à ses 98 printemps... il nous reste du chemin pour donner un sens à notre vie !

mimi(boum)zen 21/02/2008 10:24

MERCI HAPPY !Ton post me boulverse, m'émeut et me touche car il est le reflet même de ce que je peux ressentir depuis l'annonce de cette idée saugrenue de cet homme de pouvoir qui nous "repésente"...Tu dis là, la vérité et effectivement, rien ne sers de regarder en arrière pour connaître l'aspect ignoble de l'Homme contemporain. L'homme continue encore et toujours et les enfants souffrent de partout dans le monde, ne serait-il pas mieux d'aider de son vivant chaque enfant ? Je partage à 100% ton point de vue, et tu as réussit là à exprimer mon ressenti. J'ai presque envie de mettre ton article sur mon blog si tu me le permet.Merci beaucoup pour ton cri du coeur.Merci, merci, merci.Tant qu'à celui qui nous gouverne, il m'effraie de plus en plus...Je ne suis pas sûre de m'être mon enfant sous la charge de l'Education Nationale. A suivre..Bonne journée Happy !Bisous

Hapy 22/02/2008 18:51

Merci à tous pour vos commentaires.Bien sur Mimi tu peux le reprendre !Je suis contente que vous ayez compris ce que j’ai voulu exprimer car au fonds de moi quand j’ai entendu cette info sur le devoir de mémoire, je n’ai eu qu’un immense haut le cœur de colère, un grand cri du cœur comme tu dis Mimi. J’ai failli appeler ce post simplement vulgairement « connard : le devoir de faire quelque chose maintenant t’en fais quoi ! » mais je me suis ravisée. Cet homme qui nous représente doit savoir qu’en face de lui, il n’y a pas qu’une masse informe et malléable de zombies obnubilés par leur petit confort égoïste et leur pouvoir de consommation. Il faut qu’il sache que des femmes, des hommes, sont là en éveil, qu’une partie de la population comprends bien ce qui se passe, sait qu’elle est l’importance des choix présents pour l’avenir. Que cette partie de la population continuera a essayer d’éveiller les autres consciences. Et puis rassures toi Mimi, dans notre Education Nationale, il n’y a pas que des toutous, il y a aussi bon nombre de consciences éveillées qui tente de faire ce qu’elle peuvent. C’est loin d’être facile, mais elles se battent elles aussi (n’est ce pas Erwan, Patricia, … ?) Pour la branche Guillaume, je sais bien, mais il y a aussi des enfants assis dessus, des bourgeons, des fleurs, des feuilles, des fruits au bout. Tant que la sève coule je ne peux pas me résigner. Je vous embrasse tous.

Guillaume 18/02/2008 23:50

 Ce qu'on attends ? Qu'on ai fini de scier la branche et qu'on se soit cassés les côtes !

Coqueli-so 18/02/2008 22:43

Percutant ton article. Je me suis permise de faire un lien avec le mien. Le "devoir de mémoire" existe déjà, il est étudié dans des matières telles que la philosophie,l'histoire ou la géographie, mais plus tard. De plus, avec la télé, les enfants sont de plus en plus informés de la réalité, et c'est à nous, parents, de leur expliquer, pour qu'ils se sentent "impliqués" dans leur monde. Ce n'est pas en les traumatisant à huit ans avec de telles méthodes qu'on va y arriver, il y a des façons de le faire. Monsieur SARKOZY oublie de dire que c'est la société libéraliste qu'il nous vante à longueur de journée qui nous rend inhumain ! qu'il aille donc vendre des centrales nucléaires aux dictateurs ....

Vero 17/02/2008 22:55

ton article me touche bcp et les photos aussi .Je suis tellement d'accord avec ta derniere phrase .
Je trouve injuste et dangereux de vouloir accabler des jeunes de choses qu'ils ne doivent pas oublier mais dont ils ne sont pas responsableS ...Ils sont l'espoir que les choses changent un jour et en leur enlevant trop tot leur tuteur (qu'est leur innocence,leur jeunesse et leur insouciance) on casse de jeunes arbrisseaux qui auraient pu devenir des bons gros arbres forts et protecteurs ...En meme temps c'est le même fou qui veut qu'on signale le comportement des enfants des la creche !!! Je crois que finalement il est pire que Bush