Guerre de l'ortie... suite

Publié le par Hapy

Je vous fais suivre le mail reçu de Kokopelli.

 

Pour résumer le communiqué de l’Aspro, si vous voulez commercialiser ou utiliser une PNPP (préparation naturelle peu préoccupante…   j’invente rien…) il faut qu’elle ai préalablement fait l’objet d’une procédure d’inscription sur " la liste communautaire des substances actives."

Et vous vous en seriez douté, cette procédure est longue et coûteuse.

 

On verra par ces mesures que le gouvernement nous aide tous à aller vers des pratiques plus respectueuses de l’environnement… (cause toujours…)


 Association Kokopelli

 

Nouvelle Guerre de l'Ortie

Toujours sur le thème de la Terreur d'Etat, alors que l'état français s'est engagé à diminuer le recours aux pesticides de 50 % sous "X" années (sans plaisanter), les extraits fermentés sont toujours sous la coup de la loi d'orientation agricole de janvier 2006, à savoir que toute information les concernant est punissable de 2 ans de prison et de 75 000 euros d'amende.

Voir le récent communiqué de l'ASPRO: "de qui se moque-t-on?"



Publié dans Actu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gayanée 17/02/2009 12:33

as-tu reçu cette info?"
A l'occasion de la discussion sur la loi « Grenelle I », les Sénateurs viennent d'adopter un amendement à l'article 28 visant à faciliter les procédures d'Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) des Préparations Naturelles Peu Préoccupantes (PNPP).
Les Associations et tous les signataires des pétitions adressées à Bruno SIDO (rapporteur du projet de loi) – plus de 8000 signatures en ligne et 500 signatures par courrier – se félicitent d'avoir été écoutées. Le même Bruno SIDO a déclaré: «... un amendement qui m'a valu d'être submergé de dizaines de milliers de mails identiques...(sourires)...Mais j'ai compris le problème qu'évoquaient les auteurs de ce message et c'est pourquoi j'ai proposé à la Commission d'émettre un avis favorable ».
Un décret doit cependant encore voir le jour.
Il prévoit malheureusement, dans sa rédaction actuelle, de renvoyer à une procédure européenne lourde, coûteuse, longue et inappropriée qui privera la majorité des PNPP de toute possibilité d'accès au marché. Ce décret est donc en complète opposition au texte de loi « Grenelle I » cité précédemment.
Rappelons qu'il s'agit de préparations naturelles peu préoccupantes et qu'il n'y a donc pas lieu d'appliquer les mêmes procédures que pour les pesticides chimiques.
La loi « Grenelle II » pourrait aggraver encore cette menace: le projet actuel impose un agrément et une certification pour toute vente, utilisation ou communication concernant les produits phytopharmaceutiques, sans aucune dérogation pour les PNPP. Les jardiniers n'auront-ils plus le droit d'utiliser ou même de s'échanger la recette du purin d'orties au prétexte qu'il ne rentre pas dans les normes du règlement européen ?
Nous restons convaincus que les députés suivront le vote du Sénat.
Nous interpellons à nouveau le gouvernement et nos élus pour que cet amendement soit traduit clairement et concrètement dans ses décrets d'application et dans la loi « Grenelle II » et qu'il soit publié dans une forme qui permette la mise sur le marché effective des PNPP. C'est le voeu émis par les consommateurs, les agriculteurs, les jardiniers, les collectivités locales et tous les défenseurs de nos milieux vivants.
Nous restons vigilants pour que, malgré le vote des Sénateurs, un décret et la loi « Grenelle II » ne viennent assassiner définitivement les Préparations Naturelles Peu Préoccupantes.
Le 10 février 2009,
L'ASPRO-PNPP (ASsociation pour la PROmotion des Produits Naturels Peu Préoccupants)"

Hapy 19/02/2009 21:55


J'avais pas vu. Merci
On a intérêt à continuer à mettre la pression...!


Chris Poseidia 11/01/2009 22:36

J'ai le même bouquin, un must !Quelle pourriture ces gouvernements...

Gayanée 10/01/2009 18:02

Donc, arroser son jardin, c'est "niet"??Au cas où quelques orties seraient tombées dans l'arrosoir et auraient fermenté quelques jours au préalable... Houlà, ça pourrait être vachement bon pour les plantes, pourtant!